AlimentsLectureSanté

L’orthorexie ou quand on devient fou de santé.

« L’orthorexie est un trouble du comportement alimentaire qui consiste en une obsession de l’alimentation saine. L’orthorexique n’est pas anorexique, boulimique ou obèse : ceux-là ont surtout un problème avec la quantité, tandis que lui est obnubilé par la qualité. Manger, c’est se soigner, et tout aliment est un alicament. Le goût, le plaisir pris à manger apparaissent secondaires.

L’orthorexique consacre plusieurs heures par jour à réfléchir à son régime alimentaire, ne tolère pas le moindre additif, conservateur, colorant, assimilés à des poisons. Il s’angoisse aussi souvent à propos du bon et du mauvais gras, des sucres lents et rapides, des sels minéraux, de la moindre trace de polluant.

Le corps de l’orthorexique est un temple. L’orthorexique est intimement persuadé que tout ira bien pour lui dès lors qu’il parviendra à se nourrir idéalement, en préservant sa pureté corporelle sans jamais déroger.

On aurait tort de prendre les orthorexiques à la légère, car ils ne rigolent pas. Ils sont la manifestation d’un nouveau puritanisme, d’une intolérance aux plaisirs gratuits, aux petites joies simples et sans prétention de l’existence. Du « manger droit » au « marcher droit », il n’y a qu’un pas !

Il arrive que les orthorexiques aillent plus loin encore et virent à la paranoïa.

Ils deviennent alors adeptes de la théorie du complot, développent une méfiance soupçonneuse à l’égard de la nourriture, de ceux qui la produisent, et pensent que ceux-ci ont des intentions malveillantes, cherchent à les empoisonner, soit par négligence, ou bien pour faire de l’argent sur leur dos, ou encore sciemment, par pure malignité.

Les orthorexiques sont certes empoisonnés, mais par leur propre méfiance ! »

Dr ZERMATI, Dr APFELDORFER, Dr WAYSFELD – Traiter l’obésité et le surpoids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *